Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs
Bienvenue chez CENTURY 21 Maitrejean Immobilier, Agence immobilière CHARTRES 28000

Au fil de l’Eure

Publiée le 28/02/2015

Je traverse CHARTRES, je suis appréciée par le calme que je procure et la beauté de mes rives, certains ensembles immobiliers portent mon nom (les parcs de l’Eure, les bords de l’Eure…), je fais la joie des tout petits, sans oublier les plus grands, mais je reste malgré les saisons toujours dans mon lit.

Me connaissez-vous vraiment ?

  Découvrez-moi :

  L’Eure est une rivière d’une longueur de 228,5 kms qui prend sa source à l'étang du Chevreuil sur la commune de Moulicent près de Longny-au-Perche dans l'Orne et rejoint la Seine à Martot, peu après avoir longé Pont-de-l'Arche dans le département de l'Eure qui lui doit son nom. Elle arrose notamment Chartres, et ses communes en amont et en aval.

 

 

 

 

 

  Mon histoire :

  Si on remonte le temps, en 1685, lors de la construction du canal de l'Eure, dont le but était de capter les eaux de la rivière en amont de Pontgouin à destination du célèbre château de Versailles, l'Eure fut rendue navigable par le plus grand architecte de l’époque, Vauban, afin de transporter les matériaux nécessaires à la réalisation de l'aqueduc de Maintenon.

 

Actuellement, je suis appréciée des chartrains et des touristes de passage à Chartres par le biais de différentes activités :

la pêche :

 

 

  La rivière regroupe a peu près toutes les espèces de poissons que l’on trouve en eau douce : gardons, ablettes, brème, goujons, carpe, brochet, perche, sandre…

  Le club de pêche « la gardonnette chartraine » vous permettra de découvrir les différents parcours de l’Eure et les différentes techniques de pêche

                      http://lagardonnettechartraine.com/

 

 

Détente et loisirs :

Parcourir la rivière en canoë, en kayak ou en pédalo est une occasion unique d'en découvrir tous les secrets.  Sur l'Eure, C'est en circulant calmement que vous aurez le plus de chance d'observer la faune sauvage (canards, hérons cendrés...) et bien d'autres paysages inaccessibles depuis les berges. Des espaces nature où règne avant tout la convivialité

La petite Venise, lieu incontournable l’été à Chartres, vous permettra de découvrir toutes ces activités et de profiter pleinement du soleil au bord de l’eau.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

http://www.petite-venise-chartres.fr/

 

Ma gestion actuelle :

Pour ce qui est des crues, l’état a créé un site Internet pour lutter contre les inondations. Dès que la rivière sort de son lit, les zones concernées font l'objet d'études hydrauliques en coordination avec les services de l'Etat pour déterminer la cause de ces débordements. Bien souvent, il faut remonter loin de la zone inondée pour identifier l'origine de la crue. Les mesures de débits, les modèles informatiques hydrauliques permettent de mieux comprendre les réactions de la rivière et ainsi d'agir sur le dimensionnement des ouvrages qu’ils soient à créer ou à modifier.

Vous pouvez consulter le site de surveillance des fleuves et rivières du ministère www.vigicrues.gouv.fr

  La rivière est actuellement gérée par les services de Chartres métropole sur le domaine public, notamment le long des pistes cyclables et piétonnes du Plan Vert à l’aide de différents moyens comme le renforcement des berges par technique végétale, évacuation des arbres morts, fauchage raisonné des herbes aquatiques tout en préservant la faune piscicole, et l’ouverture des vannages afin de redonner une dynamique fluviale à la rivière…

  Les piégeurs et les chasseurs à l’arc sont également des protecteurs de l’Eure pour lutter contre la prolifération des ragondins, grands spécialistes de la destruction de berges...

 

 

 

Ce qu’il faut savoir :

Quoi de plus agréable qu’avoir un cours d’eau dans le bout de son jardin ou encore entendre le ruissellement en se prélassant au soleil. C’est beau mais cela entraîne aussi des responsabilités en termes d’entretien. Le code de l’environnement (articles L215-2 et L215-14) prévoit que « les cours étant non domaniaux, l’entretien incombe au riverain (personne privée ou publique), qui est propriétaire des berges et du lit jusqu’à la moitié du cours d’eau ».

 

 

  Il peut aussi être confié par le propriétaire riverain à une association agréée de pêche et de protection du milieu aquatique, en contrepartie d’un partage du droit de pêche (art.432-1 du code de l’environnement).

 

 

 

 

 

 

 

 

Article présenté par

Cyril BONLEU

Notre actualité