Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies et autres tags pour vous proposer des publicités personnalisées, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser l’audience du site internet. Certaines informations peuvent être partagées avec des partenaires de Century 21. Pour plus d’informations et paramétrer le dépôt des cookies, cliquez ici. J’accepte. X

Bienvenue chez CENTURY 21 Maitrejean Immobilier, Agence immobilière CHARTRES 28000

L'actualité de CENTURY 21 Maitrejean Immobilier

10 conseils pour réaliser des économies de chauffage

Publiée le 02/10/2015

Quelque soit votre mode de chauffage ou vos besoins, le prix de l’énergie devrait continuer de peser sur le porte-monnaie.

La crise aidant, il devient de plus en plus nécessaire de réduire sa consommation de chauffage.

Repensez votre ventilation et la circulation de l’air dans votre habitat

La ventilation, si elle est indispensable pour assainir votre air ambiant, ne doit pas se transformer en passoire énergétique. En hiver, elle doit être limitée à son minimum afin de maintenir l’espace intérieur le plus hermétique possible.

Ventilez donc de préférence en journée quand la température est maximale et fermez bien vos ouvertures lorsque la température est la plus basse.

Attention : n’hésitez pas a ventiler pour autant , l’apparition de condensation, ou d’humidité est signe d’une ventilation insuffisante.

Calfeutrez vos portes et fenêtres

Il est primordial d’éviter les fuites d’air autour des fenêtres et des portes.

Repérez simplement les zones à calfeutrer en passant votre main devant les ouvertures et les jointures de vos portes et fenêtres.

Plusieurs solutions sont envisageables :

- pour les fenêtres : joints à coller en plastique ou mousse, joints à fixer en métal ou silicone,

- pour les portes : baguettes de bas de porte, plinthes, coussins pour bas de porte.

Fermez vos stores et volets

Les surfaces vitrées au sein d’une maison ou d’un appartement apportent de l’énergie dans votre habitat via les rayons du soleils et font perdre de l’énergie par échange thermique avec l’extérieur.

Il faut donc ouvrir en grand la journée (si la température extérieure n’est pas trop froide) afin de récupérer et d’emmagasiner le maximum d’énergie.

Mais surtout il vous faudra fermer tous les volets ou stores de votre habitation dès la nuit tombée. La fermeture de tous les volets de votre habitat créera une lame d’air semi renouvelée entre le volet et la vitre qui renforcera votre isolation.

Installez des rideaux isolants

L’ajout de rideaux et doublures intérieurs isolants participera aussi au renforcement de votre isolation.

Afin d’être le plus efficace possible, les rideaux devront laisser passer le moins d’air possible pour créer une lame d’air isolante entre la fenêtre et le rideau.

Installez des thermostats et régulez votre température

Il existe différents types de thermostats, le thermostat d’ambiance est l’une des plus ancienne solution pour réguler votre température et piloter votre appareil de chauffe.

En le couplant avec des robinets thermostatiques il est possible de mieux gérer encore chaque zone de chauffe.

La température recommandée par l’ADEME est de 19°C dans les pièces à vivre.

Pendant la nuit vous pouvez descendre cette température d’au moins 3 °C.

Pour les chambres optez pour une température de 16 °C de jour comme de nuit. Il conviendra alors de bien fermer les portes de chaque pièce.

Je diminue la température de chauffage de 1°C

C’est une recommandation de l’ADEME, chaque degré en moins représente une économie de 7% du coût du chauffage!

Entretenez vos radiateurs

Si vous avez un chauffage central, purgez régulièrement vos radiateurs (plusieurs fois par ans). Commencez d’abord la purge par les radiateurs les plus bas.

L’air contenu dans les radiateurs empêche la bonne circulation de la chaleur et crée des disfonctionnement dans l’ensemble de votre réseau de chauffage.

Dépoussiérez vos radiateurs ! La poussière retient la chaleur et empêche une convection correcte de vos appareils de chauffe, diminuant ainsi votre sentiment de bien-être. Pour améliorer cette convection, ne placer pas d’objets entre vous et les radiateurs susceptibles d’entraver leur rayonnement.

Votre maison ou appartement emmagasine la chaleur comme une batterie emmagasine l’énergie !

Lorsque vous coupez le chauffage, la température de votre habitat baisse … lentement.

C’est le phénomène d’inertie thermique. Ce phénomène se produit aussi lorsque vous mettez en route votre chauffage, la température de la maison met du temps pour augmenter car la maison est froide, et cela vous coute de l’énergie.

Si vous habitez un maison, ne coupez pas votre chauffage toutes les 5 minutes, vous dépenserez plus d’énergie pour réchauffer que vous en avez gagné en éteignant.

A la place baissez la température à 10°C si vous vous absentez moins de 48 Heures.

Si vous partez plus de 48 Heures, vous pouvez coupez le chauffage (ou le laisser en mode hors gel).

Isolez vos tuyauteries

Cela concerne tous vos tuyaux situés dans des parties non ou peu chauffées.

Il est très facile de placer une gaine en mousse dessus. Il en existe de différentes tailles et elles se découpent très facilement.

Vous gagnerez ainsi 6 euros par an par mètre de tuyau isolé.

Fermez correctement vos portes

Déjà évoqué, la fermeture des portes des locaux les plus froids présente deux avantages très importants :

- la non transmission de l’air froid vers les parties les plus chaudes de la maison.

- la fermeture crée un espace clos. L’air contenu dans cette pièce agit alors comme isolant qui va renforcer l’isolation thermique des autres pièces avoisinantes de votre logement.

Il est donc tout à fait primordial de bien fermer les espaces non chauffés et les pièces en contact direct avec l’extérieur : véranda, hall d’entrée, salle de bain, garage.

Changez de matériel !

Même si cette opération peut parfois s’avérer onéreuse, il existe aujourd’hui de nombreux dispositifs de financement et d’aide pour vous permettre de financer votre rénovation thermique, vous n’avez donc plus d’excuse pour envisager cette possibilité: crédit d’impôt, certificats d’économie d’énergie, subvention de l’ANAH, de l’ADEME et de la région, financement par un crédit à taux zéro, prime pour la rénovation énergétique de 1350 €, tva réduite.

Ainsi la prise en charge de vos travaux peut s’élever jusqu’à 70 % !

 

 

 

 

Cet article vous est présenté par

Carole BRULARD

Manager

Notre actualité