Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies et autres tags pour vous proposer des publicités personnalisées, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser l’audience du site internet. Certaines informations peuvent être partagées avec des partenaires de Century 21. Pour plus d’informations et paramétrer le dépôt des cookies, cliquez ici. J’accepte. X

Bienvenue chez CENTURY 21 Maitrejean Immobilier, Agence immobilière CHARTRES 28000

L'actualité de CENTURY 21 Maitrejean Immobilier

L'assurance loyers impayés

Publiée le 04/11/2015

Pour vous protéger des impayés de loyer, optez pour une assurance spécialement conçue pour cela !

 

Ne plus percevoir ses loyers est l’une des hantises du bailleur. Pour éviter la catastrophe, il peut souscrire une assurance.

Ce n’est pas une surprise, la dégradation actuelle de la conjoncture économique, qui va de pair avec un accroissement de la précarité des revenus, fragilise certains locataires. Et même si l’impayé de loyers reste marginal lorsqu’on considère l’ensemble du parc locatif privé (entre 2 % et 3 % des locations), le propriétaire doit se prémunir contre ce risque qui peut le mettre en grande difficulté. C’est notamment le cas si ses revenus locatifs lui permettent de rembourser le prêt qui a servi à l’achat du bien ou représentent un complément de retraite indispensable. Sans oublier que la rentabilité d’un investissement locatif dépend du bon paiement des loyers par le locataire. Bien sûr, il est possible de demander une caution à ce dernier. Mais cette solution « gratuite » a ses limites. La personne qui s’engage à payer les dettes locatives peut elle-même se retrouver un jour en difficultés financières. Et l’engagement de la caution, qui doit être limité dans le temps, peut alors s’éteindre avant la fin du contrat de location.

 

Assurance loyers impayés

Quand le locataire ne paie plus, les assurances loyers impayés, dites garantie loyers impayés prennent le relais. Attention, le bailleur qui souscrit une de ces assurances ne peut pas demander en même temps un cautionnement au locataire. Le cumul entre les deux garanties est interdit, sauf si le locataire est étudiant ou apprenti (art. 22-1 de la loi du 6.7.89). Et dans ce cas, si sinistre il y a, la garantie ne jouera pas si l’assureur découvre qu’une caution a déjà payé.

Argument de poids en faveur des assurances loyers impayés, les primes sont intégralement déductibles des revenus locatifs bruts du propriétaire (sauf en cas d’option pour le régime du microfoncier et du crédit d’impôt pour les logements conventionnés).

Notre service gestion est à votre disposition pour plus d’informations.

 

 

 

 

Cet article vous est présenté par

Caroline BUFFETRILLE

Comptable gérance

 

Notre actualité