Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies et autres tags pour vous proposer des publicités personnalisées, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser l’audience du site internet. Certaines informations peuvent être partagées avec des partenaires de Century 21. Pour plus d’informations et paramétrer le dépôt des cookies, cliquez ici. J’accepte. X

Bienvenue chez CENTURY 21 Maitrejean Immobilier, Agence immobilière CHARTRES 28000

L'actualité de CENTURY 21 Maitrejean Immobilier

Comment protéger votre maison des cambriolages pendant vos vacances ?

Publiée le 29/06/2017

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les mois de juillet et août sont souvent synonymes de départs en vacances, donc de logements inoccupés. C'est l'idéal pour le passage à l'acte des cambrioleurs. Alors pour éviter toute mauvaise surprise à votre retour, veillez à prendre quelques précautions.

 

Taillez vos haies et vos buissons pour limiter les risques

Si vous disposez de haies et/ou de buissons, en particulier devant vos fenêtres, sachez que les cambrioleurs raffolent de ce genre de « cachette » afin d'agir aussi discrètement que possible. Inutile de les retirer pour autant mais, pour éviter de faciliter la vie à d'éventuels intrus, contentez-vous de les tailler suffisamment.

Facebook, l'outil de repérage dans 8 cambriolages sur 10 !

Les réseaux sociaux, c'est génial mais c'est aussi le premier endroit scruté par les cambrioleurs pour cibler les maisons vides.

 

Surveillez les éléments visibles depuis l’extérieur

Cela peut paraître évident, mais mieux vaut vérifier qu’aucun élément ne puisse attirer des cambrioleurs depuis l’extérieur. Par exemple, si vous venez d’acheter un écran plasma dernier cri, évitez de le placer devant une fenêtre donnant sur la rue. De même, si certaines de vos fenêtres ne disposent pas de volets ou de rideaux, essayez de dissimuler tout ce qui peut paraître attrayant.

Conseils

Pour vos bijoux et autres petits objets de valeur, procurez-vous un coffre-fort et dissimulez-le dans la chambre des enfants : c'est généralement la pièce qui intéresse le moins les cambrioleurs.

 

Profitez de l’opération Tranquillité vacances

Vous pouvez faire appel à la police ou la gendarmerie de votre secteur et leur signaler les dates de vos vacances. Des patrouilles se rendront alors quotidiennement devant chez vous afin de s’assurer que tout va bien. Pour bénéficier de ce dispositif, il faut en faire la demande plusieurs jours avant la période d’absence (prévoir 2 jours au minimum).

Si vous habitez en zone « Police », inscrivez-vous auprès du commissariat de Chartres ou auprès de la Police Municipale de votre commune.

Si vous résidez en zone « Gendarmerie », vous devez effectuer la démarche auprès d’une Brigade de Gendarmerie.

Pour vous inscrire, munissez-vous d’un justificatif de domicile et d’une pièce d’identité. La fiche d’inscription est à retirer sur place. Elle est également téléchargeable sur le site : www.interieur.gouv.fr (mot clé : tranquilité vacances)

 

Sollicitez l'aide de vos voisins en votre absence

Si vous avez de bons rapports avec vos voisins, profitez-en pour faire appel à leur vigilance et promettez-leur de leur rendre la pareille si besoin. En effet, une surveillance régulière peut dissuader les cambrioleurs de trop s’approcher. Aussi, l'inoccupation de votre logement peut se remarquer de plusieurs façons, notamment par le courrier qui déborde de la boîte aux lettres... Vous pouvez donc également solliciter vos voisins afin qu'ils le récupèrent à votre place.

 

N’oubliez pas de fermer les accès extérieurs

Aussi étonnant que cela puisse paraître, les négligences sont nombreuses et les cambrioleurs n’hésitent pas à profiter de la moindre défaillance… Alors n’oubliez surtout pas de fermer et verrouiller vos portes, fenêtres et volets ! Cette règle est d’ailleurs valable même en votre présence, particulièrement la nuit.

Conseils

Pour une indemnisation au plus juste en cas de cambriolage, il vous incombe d'apporter la preuve de l'existence de certains objets. Pensez donc à prendre des photos de vos objets de valeur.

 

Tournez-vous vers des simulateurs de présence

Pour quelques euros, vous pouvez acheter des pièces à brancher sur certaines prises de votre maison afin de les programmer de telle sorte que la lumière s’allume automatiquement à certaines heures de la journée. Privilégiez les pièces dans lesquelles les cambrioleurs ne pourront qu'apercevoir la lumière afin qu'ils ne repèrent pas le subterfuge : par exemple, dans l’entrée de la maison si la vitre de la porte est opaque ou dans les pièces à l’étage équipées de lucarnes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Optez pour le « home-sitting » 

Si vous avez des animaux domestiques, des plantes à arroser, une piscine à entretenir et que vous ne concevez pas que votre maison reste vide, optez pour le « home-sitting » : des personnes dignes de confiance sont sélectionnées pour vivre chez vous afin d'éviter de laisser la maison vide. Avec ce système, vous pouvez partir l'esprit tranquille !

Conseils

Cacher le double de vos clés sous le paillasson est une mauvaise idée. Vous prenez le risque qu'un cambrioleur les trouve et, le cas échéant, vous ne serez pas indemnisé par votre assureur qui estimera que vous avez été imprudent. Mieux vaut les confier à un voisin ou toute autre personne de confiance.

 

 Equipez-vous d’alarmes

Bien évidemment, l'installation d'alarmes qui vous préviennent automatiquement en cas d'intrusion est une très bonne solution contre les cambriolages. Il en existe de nombreuses sortes, notamment :

  • Les alarmes sans fil classiques.
  • Les alarmes reliées à votre box internet et dont vous pouvez gérer à distance les dispositifs d’alerte ainsi que des simulations de présence.
  • Les alarmes reliées au commissariat de police.

Bon à savoir

Puisque vous n'avez aucune certitude de ne pas être cambriolé, il est préférable de vérifier votre police d'assurance afin d'avoir la garantie que vous êtes bien protégé en cas de vol, et s'il existe des conditions pour être indemnisé afin d'anticiper avant votre départ.

 

 

Notre actualité